Rupture de ligament chez un chien: symptômes et traitement

Les ligaments sont appelés formations anatomiques constituées de tissu conjonctif dense - fibres de protéines de collagène et d'élastine. Des bandes fibreuses relient les os des articulations et limitent l'amplitude de leurs mouvements. L'entorse et la rupture des ligaments sont un traumatisme assez fréquent chez les chiens, car ces animaux sont par nature très actifs et mobiles.

Causes de rupture du ligament

Le plus souvent, les dommages ligamentaires sont diagnostiqués chez les chiens de grandes races et chez les chiots hyperactifs, dont le corps n'est pas encore adapté à de lourdes charges. Les raisons peuvent être:

  • Blessures - sauter, tomber, heurter une voiture et d'autres types de dommages.
  • Excès de poids. L'obésité est lourde pour un chien, non seulement avec des fonctions altérées des organes internes, mais aussi avec des problèmes avec le système musculo-squelettique: chez de tels animaux, les ruptures des ligaments se produisent beaucoup plus souvent.
  • Anomalies squelettiques congénitales ou acquises. Pathologies osseuses développées au cours de la période prénatale, leur changement dégénératif à la suite d'une maladie ou d'une blessure entraîne une charge inégale de l'appareil ligamenteux.
  • Manque de vitamines et de minéraux dans l’alimentation du chien. En cas de carence de ces substances dans le corps, la force et l'élasticité des fibres fibreuses diminuent.
  • Maladies accompagnées de modifications destructrices de l'appareil articulaire-ligamentaire (rachitisme, arthrose, ostéodystrophie).

Souvent, la cause de la violation de l'intégrité des ligaments chez le chien est un entraînement trop intense, surtout s'ils sont effectués sans préparation préalable de l'animal. Il existe également une prédisposition génétique à une telle affection orthopédique. Les chiens de berger, les molosses, les bassets, les bouledogues et les petites races - lapdogs, terriers et shih tzu sont menacés.

Types et symptômes cliniques

Sur le nombre total de lésions articulaires chez le chien, 2/3 sont dues à la rupture des ligaments du genou. Ce sont deux bandes fibreuses situées en travers des deux côtés du joint. Lorsqu'elles sont endommagées, les têtes osseuses de l'articulation sont déplacées et se déforment par frottement les unes contre les autres. En fin de compte, cela conduit à une percée de la poche articulaire, à une déformation du cartilage méniscal et au développement d'un processus inflammatoire persistant.

Lorsque le ligament croisé est cassé, le chien ressent une douleur intense pendant le mouvement. Elle ne permet pas de toucher une patte malade, gémit, exprime l'agressivité. En marchant, le chien boit ou bouge sur trois jambes et ment, en pliant le membre affecté sous lui-même. Un gonflement peut se produire dans l'articulation, la fièvre peut être un signe d'inflammation. Les déchirures des ligaments du genou des membres postérieurs sont plus fortement tolérées, car ces membres sont porteurs.

La deuxième rupture de ligament la plus fréquente chez le chien est l'articulation de la hanche. Il est formé par le cotyle du sacrum et la tête des fémurs. Le ligament fibreux, constitué d'éléments externes et internes, est commun dans les têtes articulaires droite et gauche.

Un signe typique de lésion du ligament de l'articulation de la hanche est une démarche vacillante et la position en forme de X des pattes postérieures en mouvement: le membre blessé «tombe» périodiquement sous le ventre du chien. L'animal s'assied souvent, laissant de côté la patte douloureuse sur le côté et, debout, il ne repose que sur ses doigts.

Attention! Il est difficile pour un non-spécialiste de distinguer une entorse ligamentaire de sa rupture. Si votre animal boitille et que vous soupçonnez que ses ligaments sont endommagés, n'essayez pas de le soigner vous-même, mais montrez le chien au vétérinaire. On ne peut fournir au chien que les premiers soins en immobilisant une patte malade et en soulageant partiellement la douleur.

Premiers secours

Cela peut prendre plusieurs heures avant que votre animal de compagnie aille chez le vétérinaire. Avant ce membre blessé, un repos complet doit être assuré. À cette fin, il doit être fixé dans la position où l'animal le tient, il est impossible de plier ou de redresser la patte.

La patte avant peut être fixée avec un bandage élastique ou une mousse de caoutchouc mince. Il est plus difficile d'appliquer un bandage de fixation sur la patte postérieure. Si cela n'est pas possible, vous devez au moins ne pas laisser le chien marcher, manger et boire à proximité de l'endroit où il se trouve. Pour soulager partiellement le gonflement et la douleur, une glace enveloppée de glace peut être appliquée sur l'articulation blessée pendant 15 à 20 minutes.

Important! En cas de blessure au ligament, il n'est pas recommandé d'administrer des analgésiques au chien. Si votre animal cesse de ressentir de la douleur, il chargera activement le membre malade, ce qui aggravera l'ampleur de ses dommages.

Diagnostics

Le diagnostic de rupture du ligament par le chien est basé sur l’anamnèse et l’examen clinique. Il est généralement pratiqué sous anesthésie locale et les gros chiens sont soumis à cette procédure sous anesthésie générale. L'inspection implique plusieurs tests qui déterminent le degré de dommage aux ligaments. Pour identifier les modifications possibles des structures du cartilage et des os, un examen aux rayons X est prescrit. Dans certains cas, l'animal est examiné à l'aide d'une tomodensitométrie ou d'un arthroscope.

Traitement et rééducation

Le traitement conservateur des lésions ligamentaires chez le chien est possible avec une rupture partielle et est généralement utilisé chez les chiens de petit poids. Si la jambe endommagée est complètement immobilisée, le tissu ligamentaire est capable de récupérer rapidement. Pour éliminer le syndrome douloureux et prévenir le développement du processus inflammatoire, un traitement par AINS (Loxicom, Rimadil, Previkoks) est prescrit à l'animal. Les chondroprotecteurs et les glycosaminoglycanes (Acti Vet, Excel Glucosamine, Canina Petvital GAG, Helvet Hondartron, Dolfos ARTROMAX) sont utilisés pour accélérer la régénération des tissus fibreux.

Les chiens de grande taille sont généralement opérés immédiatement, car ils risquent de subir des lésions répétées des ligaments et de développer une arthrose. Pendant l'opération, les ligaments sont construits à l'aide d'implants. En postopératoire, on prescrit au chien des analgésiques, des antibiotiques, des anti-inflammatoires non stéroïdiens, des chondroprotecteurs.

Prévisions

Si les ligaments chez le chien sont cassés, le pronostic dépend du degré d'endommagement du fascia, de la méthode de traitement (thérapie ou chirurgie), de l'état général et de l'âge de l'animal. Une assistance rapide est d’une grande importance. En cas de rupture complète des ligaments chez un chien de grande taille sans intervention chirurgicale, les chances de son rétablissement complet sont minimes, tandis que le traitement chirurgical permet généralement à l'animal de retrouver une mobilité articulaire normale.

Loading...